Ils sont venus pour dire non à la violence. Ils, ce sont les 5 comédiennes de la compagnie TOP (Théâtre de l’opprimé) et le nombreux public qui a participé à la soirée organisée par la MIPPS mardi 3 décembre à la salle des fêtes d’Auchel.

La forme théâtrale choisie a permis de poser des questions et apporter des réponses multiples autour de la thématique générale des violences, dont les violences faites aux femmes. Le principe : les comédiennes – toutes amateurs et femmes ayant connu des situations de violence –  jouent des saynètes inspirées de la vie quotidienne. Le public est ensuite invité à rejouer la scène en proposant différentes attitudes qui peuvent être de nature à éviter l’engrenage. L’idée étant de ressentir, expérimenter, débattre et trouver des solutions pour répondre à cette question : « Qu’est-ce que j’aurais pu faire dans cette même situation ? »

Cette forme de théâtre interactive a fait mouche auprès du public, parmi lequel de nombreux jeunes filles et jeunes hommes qui n’ont pas hésité à monter sur scène pour affirmer leur position devant des situations déviantes : harcèlement, pression psychologique, coups, déni de la famille…

Au fil du spectacle, sont distillés des messages (agir pour ne pas subir), des chiffres (1 femme meure tous les 3 jours en France sous les coups de son conjoint), des valeurs (amour, respect, solidarité), des informations (les relais d’aide existant sur le territoire).

Chacun l’aura compris : la violence peut toucher sous diverses formes toute personne, quels que soient son âge, son genre, sa situation sociale. L’enjeu est de savoir l’identifier et de ne pas rester isolé.e pour pouvoir y faire face. Les partenaires présents à la soirée ont pu apporter tous renseignements aux personnes en quête d’information.

– CIDFF : Centre d’information sur les droits des femmes et des familles (Béthune) : 03 21 57 98 57
– France Victimes 62 : 03 21 71 62 00
– Accueil de jour La Vie Active (Béthune):  03 21 62 78 04
– Point d’accès aux droits (Bruay-La-Buissière/Houdain) : 03 62 61 48 90
– Planning Familial (Lens) : 03 21 28 43 25
– Centre de planification et d’éducation familial (Béthune) : 03 21 22 62 33
– Association Brisons le silence (Douai) : 06 37 72 04 08
– Violences Femmes Infos : 3919