Animation, émotion, information… c’est le cocktail offert aux seniors qui ont répondu ce mardi 12 mars, salle Hurtel à Labuissière, à l’invitation de la MIPPS et du groupement Défi Autonomie. Un après-midi destiné à sensibiliser les plus de 60 ans au bien vieillir dans le Bruaysis.

La compagnie ‘’La Belle histoire’’ a ouvert le ban par une belle performance puisqu’en moins d’une heure, elle est parvenue à balayer l’essentiel des problématiques qui se posent à l’heure de la retraite et face au vieillissement : inactivité ou suractivité, relations de couple, familiales et sociales, pépins de santé, perte d’autonomie et de mémoire, troubles du sommeil et alimentaire, regard des jeunes, isolement, déprime, sécurité routière, aménagement du logement…

Ecrite à partir du témoignage d’une quinzaine d’usagers du Bruaysis, la pièce a fait mouche et suscité bien des réactions.  : ‘’ C’est vrai qu’au début de la retraite, on a peur de montrer qu’on n’est plus dans le coup’’ ; ‘’Il faut avoir le courage d’aller vers les autres, ne pas rester isolé’’ ; ‘’Chaque maman craint, un jour, de ne plus reconnaître ses enfants’’

Comment se préparer aux mutations physiques, psychologiques et sociales liées au vieillissement, comment prévenir les risques, vers qui se tourner ? Pour Philibert Berrier, Vice-Président du SIVOM de la Communauté du Bruaysis, bien vieillir suppose une volonté, des règles de vie et d’être accompagné. Et sur le Bruaysis, le réseau d’aide ne manque pas, comme l’a rappelé Delphine Parent, directrice de la MIPPS : permanences de professionnels et associations, services seniors du SIVOM de la Communauté du Bruaysis, halte-répit…

Quant au groupement Défi Autonomie, il propose des cycles d’ateliers sur des thématiques telles que le sommeil, l’alimentation, l’équilibre ou la sécurité routière. Le public présent a pu s’inscrire aux sessions organisées d’avril à juin dans plusieurs communes du Bruaysis.