Aller au contenu Aller à la recherche

Parcours du coeur solidaire : une bouffée d'air, d'infos et d'activités

Qu’importe la météo mitigée ! Ils étaient plus de 200 à participer au Parcours du cœur solidaire organisé par la MIPPS avec l’appui de ses partenaires, ce mercredi 16 mai au parc de la Lawe de Bruay-La-Buissière. Et la bonne ambiance était de mise pour cette manifestation placée sous le signe de l’information, de la convivialité et du dynamisme.

Avant de bouger, chacun a pu glaner conseils et informations au fil des stands. Comment préserver sa santé ?  En respectant quelques principes de base : une alimentation équilibrée, une activité physique régulière et une bonne hygiène de vie.
Pour les conseils en alimentation, direction le stand de l’association PREVART et de l’Association Française des Diabétiques 62 : des infos sur les dispositifs d’accompagnement, de la documentation et un test de glycémie séance tenante pour ceux qui le souhaitaient.
Avec la CPAM de l’Artois, les participants ont pu en connaître davantage sur le dispositif Sofia d’accompagnement des personnes atteintes de maladies chroniques, spécialement le diabète et l’asthme.
Du côté du stand de la Maison du Département et des Solidarités, une présentation des dispositifs pour tout public : Motivaction pour les jeunes en décrochage scolaire, Maison des ados, centre de planification et d’éducation familiale.
Et pour ceux qui s’intéressent aux premiers secours, un petit stop au stand de la Croix Blanche de Lens : conseils sur le message d’alerte, les bons gestes à effectuer, l’utilisation de matériels tels que défibrillateur automatique, tensiomètre, saturomètre…

Deuxième temps de la manifestation : l’activité physique avec un panel d’activités au choix. La marche de 4 km a connu le plus de succès, suivie de la marche avec bâtons (6 km) et de la séance de zumba, animée avec une énergie communicative par Emilie, médiatrice santé à la MIPPS. Moins nombreux étaient les cyclotouristes et seuls deux jeunes courageux ont fait le choix de piquer une tête à la piscine d’été ! Et pour tous, une collation revigorante après cette séance au grand air.

Alors, c’était comment cette journée ? La benjamine, Célia, 2 ans, qui a fait ses premiers de zumba, répond par un large sourire. Quant à la doyenne, Eugénie, 88 ans, qui a effectué une partie de la marche, elle plébiscite ce genre de manifestation : ‘’Sortir, bouger, c’est un gage de longévité !’