Aller au contenu Aller à la recherche

Diéval

Le territoire de Diéval est un des plus importants de la région (1 200 hectares).

Il est divisé en 4 secteurs dits de Plouy, de la Vallée, du Village et du Grand Herlin.

Le nom de la commune signifierait "Vallée du Diable".

Elle aurait été nommée ainsi soit à cause de l'inégalité de ses terrains et ses chemins raboteux et dificiles d'accès, soit à cause du caractère de ses habitants.

Adhésion aux compétences du SIVOM

  • Repas à domicile
  • EHPAD
  • Forfaits soins courants
  • Action Santé
  • Petite Enfance

Carte d'identité

  • Maire : Jean Neveu
  • Adresse de la mairie : 1 rue de l'Eglise, 62460 Diéval
  • Horaires de la mairie : tous les jours, sauf le mercredi, de 15H30-17H30 et le samedi 9H-12H
  • Les numéros utiles : tél 03.21.41.50.16 / fax 0.21.41.11.56
  • Nombre d'habitants : 666
  • Infrastructures scolaires : école maternelle : 1, école primaire : 1
  • Associations : 7
  • Les liens utiles : mairie.dieval@wanadoo.fr

Patrimoine

L'église :  bien qu'ancienne, elle a été transformée, agrandie et embellie.

Elle est dédiée à Notre-Dame de la Nativité.

Cet édifice de style grec a presque la forme d'un carré et n'a qu'une nef.

Sous le choeur, se trouve la sépulture de Monseigneur Hervily de Devise, évêque de Boulogne, mort au château en octobre 1742. Dans le choeur, s trouvait le caveau sépulcral des Warick : il fut comblé en 1832. Déjà, sous la Révolution, on avait fait disparaître le bel hôtel de marbre à colonnes torses.

L'église est riche par ses lambris tambours, chaire et confessionnal, chefs d'oeuvre de style Louis XVI.

La ferme apicole : c'est un lieu qui fait la renommée du village. Musée de l'abeille (montage vidéo), jardin floral comprenant des centaines de plantes mellifères, point de vente de miel et de produits dérivés (nougat au miel, pain d'épices, hydromel...) sont accessible au public tous les jours, sauf le lundi, sur rendez-vous au  03 21 41 50 11. La ferme fait également restaurant.

Il ne reste en revanche plus rien du château "Le Fort" édifié au XVIe siècle, bâtiment de forme rectangulaire flanqué de tours carrées, entouré d'eau et oùon pénétrait par un pont-levis.

Détruit par les troupes du Duc de Vendôme en août 1522, rebâti le siècle suivant, il fut démoli à la Révolution