Aller au contenu Aller à la recherche

Hesdigneul-les-Béthune

Situé sur la RN 41, en Béthune et Bruay-La-Buissière, à proximité de la zone commerciale de la Porte Nord, de l'autoroute A26 et de la rocade minière, Hesdigneul-lez-Béthune s'emploie à dynamiser son patrimoine immobilier pour permettre l'accueil de nouvelles populations, comme de nouveaux commerces de proximité.

La vie associative y est très active. Le village possède notamment sa confrérie des Charitables, ainsi que diverses associations qui portent haut ses couleurs.

Les peintres de la Rose d'argent exposent ainsi régulièrement leurs oeuvres dans la région.

Quant à l'ALEC (Association Loisirs Education Culture), elle est à l'origine de nombreuses animations, dont la plus renomée reste la Fête au village, gigantesque braderie qui rassemble plus de 800 puciers au début de l'automne.

Adhésion aux compétences du SIVOM

  • Maintien à domicile
  • Repas à domicile
  • EHPAD
  • Soins infirmiers à domicile
  • Forfaits soins courants
  • Action Santé
  • Petite Enfance
  • Espaces Verts
  • Balayage mécanisé des voiries

Carte d'identité

  •  Maire : Maurice LECOMTE
  • Adresse de la mairie : Place du Rietz, 62196 Hesdigneul
  • Horaire de la Maire : lundi, mardi, jeudi, vendredi 13H30-17H30, mercredi et samedi 9H-12H
  • Les numéros utiles : tél et fax : 03 21 53 62 82
  • Nombre d'habitants : 771
  • Infrastructure scolaire : école maternelle : 1, école primaire : 1
  •  Associations : 10
  • Les liens utiles :

Patrimoine

Hesdigneul témoigne d'un riche passé. Des vestiges, trouvés lors de fouilles archéologiques, attestent d'un passé gallo-romain dans le village d'Hesdinolium. L'église date de 1782. A l'origine, c'était la chapelle du château. La nef fut ajoutée en 1598 (et reconstruite en 1760), le clocher carré, en 1629. Mise en vente à la Révolution, la chapelle fut achetée par un administrateur, qui la rendit à la commune en 1801. Le choeur de l'église, datant de 1582, est classé "monument historique", comme les pilastres de la ferme de 1728 qui attenait au château. Un calvaire du XVIIIe se tient près de l'église.

La confrérie des Charitables de Saint-Eloi fut créée en 1691. Quant au château, il a disparu depuis longtemps. Construit au XVe siècle, il a appartenu à une branche de la famille de Béthune. Au XVIIe, il est tombé en ruines, et en 1893, il a été démoli.

Le plan d'eau, qui s'étend sur 4 400 m2, est un lieu propice à l'évasion. L'accès y est libre. Des bancs et un sentier y ont été aménagés.