Aller au contenu Aller à la recherche

Camblain-Châtelain

Adhésion aux compétences du SIVOM

  • Maintien à domicile
  • Repas à domicile
  • EHPAD
  • Soins infirmiers à domicile
  • Forfaits soins courants
  • Action Santé
  • Petite Enfance
  • Éclairage public
  • Balayage mécanisé des voiries

Carte d'identité

  • Maire : Lélio Pédrini
  • Adresse de la mairie : place du Général-de-Gaulle
  • Horaires de la mairie : du lundi au vendredi 8H30-12H, 14H- 17H30
  • Les numéros utiles : 03.21.65.07.83
  • Nombre d'habitants : 1798
  • Infrastructures scolaires : école maternelle : 1, école primaire : 1
  • Associations : 21
  • Les liens utiles : mairie.62camblain-chatelain@wanadoo.fr

Le village en quelques mots

Le village de Camblain-Châtelain, avec son hameau de la Ferté, est situé dans le canton d'Houdain, sur l'axe de Béthune à Saint-Pol-Sur-Ternoise.

Il a pour limite, à l'est, la Chaussée Brunehaut, ancienne voie romaine reliant Arras à Thérouanne, voie qui marque de manière singulière la transition entre l'ancien bassin minier du Nord - Pas-de-Calais et la région agricole du Ternois.

Riche en passé historique et en légendes, le village s'étire le long de la charmante vallée de la rivière la Clarence qu'enserrent des collines escarpées des prairies et des bois qui lui confèrent toujours son caractère champêtre et romantique.

Repères historiques majeurs

  • Le site de Camblain-Châtelain est occupé dès l'époque gallo-romaine comme en témoignent les découvertes archéoliques effectuées au XIXème siècle (tombeaux du IVème siècle, cimetière franc, cercueils, armes, fibules, chef franc sur son cheval...)
  • Vers 1300 : la seigneurie de Camblain passe dans la maison de Recourt par le mairiage d'Isabelle, châtelaine de Lens, avec Philippe, seigneur de Recourt et de La Comté, gouverneur d'Artois.
  • 1968 : destruction du dernier vestige du château de Camblain. De style mauresque, il avait été reconstruit en 1480. Le château possédait quatre tours coiffées en proivrière, une chapelle, une ferme et un colombier. Il fut démoli  et seuls la base de deux tours, le moulin et les dépendances de la ferme furent conservés. Le colombier, aménagé en habitation, disparut avec le moulin entre 1954 et 1956

Attraits touristiques

  • Parc de loisirs Saint-Quirin : plan d'eau, pêche, jeux pour enfants, promenades pédestres
  • Eglise Saint-Vaast (XVème siècle) : fonts baptismaux, confessionnal, clefs de voûte armoriées et bras reliquaire de Saint-Quirin (classés à l'inventaire des Monuments historiques)
  • Dalle funéraire de François de Recourt, marbre du XVIème siècle (dans l'église)
  • Corps de bâtiment d'un moulin à blé et d'un moulin à papier
  • Vestiges de la fontaine de Saint-Quirin
  • Chapelle : construction du XIXème siècle en pierre de taille blanche sur soubassement de grès
  • Ancienne ferme seigneuriale de la Ferté (grange millésimée 1804)